Lorsqu’un conduit est recouvert d’un dépôt de bistre trop important et que le ramonage mécanique traditionnel n’est pas suffisant, il faut alors avoir recours à un débistrage.

- Qu’est-ce que le Bistre ? Le bistre est généralement apparenté à du goudron durci. En réalité, c’est un peu plus technique : il s’agit en fait d’un liquide à forte teneur en eau, chargé en huile et particules de carbone qui s’oxyde et durcit au contact de l’air. Cette matière est fortement inflammable et polluante. Les principales causes de l’apparition des dépôts de bistre sont un bois mal adapté (taux d’humidité trop important, bûches non fendues…), un conduit sur ou sous dimensionné, un feu « mal allumé » (manque d’oxygène) ou encore un conduit ma isolé.

- Qu’est-ce qu’un débistrage ? C’est un opération qui consiste à marteler, pour l’extraire, le bistre (goudron durci) à l’aide d’une machine électrique équipée d’une tête rotative et de masselottes, appelée débistreuse. Elle nécessite la présence de deux techniciens pour manipuler et diriger la débistreuse et un espace suffisant autour du conduit pour pouvoir mettre en place un « sas de propreté » avant l’intervention. L’intervention dure en moyenne une demi-journée pour un conduit jusqu’à 6 mètres de haut et permet d’enlever environ 95% des dépôts.

Le saviez-vous ? Dans le cas où vous envisagez de faire tuber un conduit de fumée et que celui-ci est goudronné, le débistrage sera obligatoire. (DTU 24.1 et 24.2).